Les Animaux

Quel est l’habitat de la marmotte ? Ou peut-on observer des marmottes ?

Rongeur diurne et fouisseur, la marmotte vit essentiellement dans les montagnes et fascine notamment par son mode de vie particulier. Il existe certaines régions en France qui permettent d’admirer cet animal.

Les signes distinctifs de la marmotte

La marmotte est le rongeur le plus connu en Europe. Il a un corps épais et trapu et mesure entre 50 et 60 cm pour un poids d’environ 4 à 8 kg. Sa queue est longue puisqu’elle peut faire entre 10 et 20 cm. Étant donné que ce rongeur vit sous la terre, il a développé des griffes pointues qui lui permettent de creuser facilement le sol avec des pattes puissantes. Le museau est plutôt large et court. A spécifier que la marmotte a une vue et une ouïe excellente qui lui est indispensable pour se retrouver sous la terre. On dit qu’il est « fouisseur », car il possède des poils de moustaches appelés vibrisses qui lui servent à se repérer dans son terrier. Par contre, ses oreilles sont à peine visibles, car elles sont dissimulées sous sa fourrure. Celle-ci est plutôt épaisse et arbore une couleur grise, rousse, beige, brune ou châtain. En général, la marmotte développe un caractère prudent et timide. Si un danger imminent survient, il se met à siffler de manière puissante pour alerter ses congénères qui se mettent tous à aller se cacher dans leur terrier.

L’habitat de la marmotte

Pour pouvoir rencontrer des marmottes, il faudra aller dans les montagnes entre 1300 et 3000 mètres d’altitude. Elles ont migré vers ces espaces à cause de la menace humaine et pour trouver la fraîcheur hivernale qu’elles apprécient tant. À cause de la chasse excessive et aussi parce qu’elles étaient considérées comme nuisibles à l’agriculture, les marmottes ont disparu avant d’être réintroduites dans les Pyrénées en 1948. Il faut donc se rendre dans ces régions et dans les Alpes pour pouvoir rencontrer le mammifère qui s’est également installé en Lozère et dans le Jura. La population se développe progressivement, car la chasse aux marmottes ne se fait plus. L’animal vit sur des sites bien dégagés avec vue panoramique et dans des terriers. Il préfère les adrets dénudés plutôt que les ubacs ainsi que les terrains rocheux et les éblouis. Il est aussi possible de le trouver dans les clairières forestières.

Le mode de vie spécifique de la marmotte

La marmotte se loge dans son terrier pour se protéger des prédateurs. Comme il s’agit d’un animal diurne, il sort le jour pour se prélasser au soleil sur les pierres. Sa sociabilité fait qu’il vit en colonies familiales. Il s’agit d’un végétarien qui apprécie les herbes, les graines et autres végétaux. Mais il arrive aussi qu’il s’alimente de scarabées, d’araignées, de vers, de larves ou d’œufs. Entre avril et juin, place à la saison de la reproduction. Une femelle donne naissance entre 2 et 6 petits. Après 8 à 9 semaines, ces derniers deviendront autonomes. À partir du mois d’octobre, la marmotte va commencer à hiberner dès que la température baisse. Cela dure jusqu’au mois de mars. Elle ressort de cette hibernation très affaiblie étant donné qu’elle a puisé toutes ses réserves énergétiques.