Le Jardin

Comment réussir ses semis de radis ?

Apprécié pour son croquant et ses saveurs légèrement piquantes, le radis n’est pas seulement la star de nos cuisines, mais aussi de nos potagers. Et pour cause, il se développe de manière rapide : trois semaines suffisent pour pouvoir le récolter. Mais avant de pouvoir apprécier le goût de cet aliment hors du commun, encore faut-il savoir le planter correctement. Voici les informations à connaître à ce sujet.

Choisir la bonne variété de radis

Le radis se décline en deux grandes variétés : les radis de tous les mois et les radis hâtifs. Comme leur nom le sous-entend, le radis de tous les mois pousse en toute saison, qu’importe. Il est de nature fragile, mais révèle un goût au piquant moins accentué. Parmi les sous-variétés figure le radis flamboyant qui est très courant et offre une texture croquante et juteuse. Sinon, il existe le radis « Bamba » avec sa chaire croquante et douce, le radis « National » qui ne pique pas et ne creuse pas non plus ou encore le radis « Raxe » qui s’adapte à une culture précoce ou conventionnelle.

Les radis hâtifs pour leur part sont à semer seulement en début de saison c’est-à-dire à partir de février et ont la particularité de pousser dans des conditions difficiles. Dans cette catégorie, on retrouve notamment le Kiva qui est savoureux et se développe vite ou le radis de 18 jours qui possède un feuillage peu envahissant, pousse très rapidement et peut aussi s’adapter à une culture précoce sous-châssis.

En quelle période faire les semis et dans quelles conditions ?

Pour pousser correctement, les radis ont besoin d’une exposition ensoleillée. Par contre, lorsque le soleil frappe intensément, un peu d’ombrage est requis pour éviter le fameux phénomène durant lequel le radis creuse à cause de l’assèchement de la terre.

La période de semis quant à elle varie d’une variété à l’autre. Cependant, il est admis que les semis peuvent être réalisés entre mars et fin juillet. Entre avril et août, place à la récolte. Afin que celle-ci soit fructueuse, veillez à ce que les radis profitent d’une terre de culture fraîche, légère et humifère, tout en étant dépourvus de cailloux. Les radis longs notamment doivent disposer d’une terre suffisamment profonde.

À noter qu’une culture sous-châssis est envisageable pour planter les semis dès mars-avril. Cette technique favorise une culture précoce, mais elle a le désavantage d’allonger la durée de la maturité du légume.

Les étapes à suivre

La première étape consiste à préparer la terre en procédant à un bêchage et à l’ajout de terreau. Puis, réalisez les sillons en respectant un espacement de 15 à 30 cm. Placez ensuite les grains en évitant d’en mettre à l’excès. Veillez à couvrir les radis longs de 1 cm de terre au maximum, sans quoi vous ne pourrez pas les voir germer. Prenez le râteau et tassez le sol avec le dos de celui-ci. Passez ensuite à l’arrosage. Normalement après 3 à 4 jours, les levées des semis débuteront. Très important : l’arrosage constitue la clé de la réussite des semis. Un manque d’eau est à l’origine du piquant accentué du légume.